Séniors

Quel but a l’ostéopathie pour les grands sages ?

L’ostéopathie est une thérapie manuelle globale non invasive. Elle prend en compte le corps, l’esprit et l’environnement de l’individu. Elle vise à lutter contre les troubles fonctionnels souvent sources de douleurs corporelles quotidiennes.

Par des techniques manuelles douces, elle redonne de la mobilité aux articulations et libère les zones de tensions.

Une place importante est accordée aux antécédents médicaux du patient et à son vécu.

Les bienfaits d’une prise en charge pourront se voir :

  • au niveau du trouble en question,
  • au niveau de l’équilibre général de la personne,
  • et de ses capacités de récupération.

APPORT SPÉCIFIQUE DE L’OSTÉOPATHIE AUPRÈS DES SENIORS

La vieillesse est une période inévitable et naturelle de la vie. Elle se caractérise par un ralentissement graduel des fonctions vitales et une diminution des forces physiques. On observe aussi une fatigue corporelle et une perte d’autonomie pouvant se manifester par des troubles digestifs et circulatoires si l’activité physique n’est pas entretenue.

Avec une approche respectueuse de la physiologie humaine, l’ostéopathie chez les séniors au cabinet, à domicile ou en maison de retraite a pour objectif de :

  • limiter les raideurs et les douleurs articulaires par des techniques de mobilisation articulaire, susceptibles de favoriser la mobilité et les gestes du quotidien : prendre ses repas, son téléphone et une télécommande.
  • stimuler par ses mobilisations, la circulation générale du patient permettant une alimentation correcte des tissus et ainsi prévenir certains risques liés à la sédentarité ou l’alitement (escarres).
  • apporter un confort quotidien et proposer des alternatives à la prise en charge de certains troubles comme les douleurs gastriques et intestinales.
  • développer une relation privilégiée avec la personne et être à l’écoute de ses douleurs.

Comment s’organise une prise en charge ostéopathique?

Dans tous les cas, une concertation avec le personnel soignant et encadrant est importante à l’établissement d’un projet thérapeutique ostéopathique, chaque cas restant particulier.

  • La première séance dure 45 à 50 minutes afin de prendre connaissance du parcours de soin du patient, de son dossier médical et des facteurs qui pourraient contribuer à entretenir ses douleurs.
  • Les séances suivantes durent 35 à 40 minutes.
  • Un suivi régulier semble également plus profitable aux personnes âgées qui souffrent de douleurs chroniques