Pourquoi suis-je fatigué après une séance?

Vous avez été chez l’ostéopathe pour la première fois, vous y êtes retourné après un long moment ou vous faites un suivi en ostéopathie, il est probable que vous viviez des sensations nouvelles. Un état de bien – être est généralement décrit par la suite avec une diminution minimale de 50% voir une disparition totale de la douleur initiale.

Émotionnellement, des réactions peuvent survenir pendant ou après la séance telles que des : pleurs, rires, colères, rejets.

L’efficacité du soin peut varier avec la sensibilité et la capacité de réception par l’individu.

 A-Les effets d’un soin :

  • Le rebond inflammatoire : après une manipulation ostéopathique, il y a une relance du processus inflammatoire qui peut survenir dans les 48 heures. Le corps réagit et suit le principe de l’auto-guérison régit par l’avant-gardiste de l’ostéopathie . (Andrew Taylor Still)
  • Les symptômes de l’après- séance : certaines techniques provoquent une libération du corps et entraînent des réactions au niveau du système nerveux. Le système sympathique et parasympathique est une balance continuelle. Cependant nous sommes souvent en état d’urgence, de stress : c’est le système sympathique qui permet le maintient de ce rythme. La fatigue est une des conséquences des manipulations ostéopathiques car nous puisons dans nos réserves pour nous rééquilibrer et nous passons en état parasympathique avec des manifestations type de somnolence. Le corps profite alors de cette phase pour restaurer les fragilités de certains systèmes : digestifs, musculaires, hormonaux, circulatoire.
  • La libération des toxines : dans le sang, des déchets s’accumulent avec l’environnement dans lequel l’individu vit, avec ce qu’il consomme (alimentation, boissons, alcool, tabac). Dans certaines régions du corps, une perméabilité entre certains organes et muscles se fait et empêchent l’élimination de ces déchets. Par exemple, lors d’un lumbago le muscle psoas est toxémié par le côlon, lié à leur situation anatomique voisine et créé une inflammation dans la région de l’aine. Ce muscle s’insérant à la colonne lombaire, il contribue à limiter l’action de la marche et entretien le lumbago.
  • Le processus de guérison :

‘’La loi de Hering ‘’ :

– l’organisme suit un niveau profond au niveau superficiel. La douleur profonde se libère ensuite par les tissus superficiels du corps.

– le processus de guérison se déroule de haut en bas : généralement une douleur haute est la résultante d’une douleur ancienne où des adaptations se sont crées : le corps s’est adapté.

– la guérison suit un ordre inverse de celui des symptômes de maladie : les manipulations ostéopathiques permettent d’aller à l’origine des dysfonctions de chacun.

B- Le facteur temps, selon la chronicité de la douleur :

Plus la douleur est aigüe, moins il y a de processus de mémorisation du corps. Ainsi il n’est pas nécessaire d’effectuer plus de 3 séances et l’espace entre les séances est court.

Pour les douleurs dites ‘’ chroniques’’, un suivi espacé dans le temps est suggéré pour permettre des modifications sans être invasif. Et de lever les compensations posturales installées suite aux attitudes ‘’ antalgiques ‘’ que l’individu a mis en place pour se soulager.

 Les différentes techniques utilisées ne modifient pas l’efficacité du traitement. Cependant certains individus peuvent être plus réceptifs aux manipulations dites structurelles où l’on fait ‘’ craquer ‘’ ou aux techniques plus douces dites fonctionnelles.

Le processus de guérison se continue bien au-delà de la consultation.

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s